Quelle couleur adopter pour un entretien de recrutement ?

Autrement dit, faut-il faire attention à la couleur de sa tenue pour réussir son recrutement ? La question peut paraître accessoire ou de peu d’intérêt.

Couleur d’un vernis à ongle, d’une cravate ou d’une chemise à un entretien d’embauche

Seulement voilà, les bêtisiers des recruteurs sont remplis d’anecdotes où des candidats inconscients ruinent leur chance d’être recrutés pour une malheureuse cravate ou chemise fantaisie, pour les hommes, ou un vernis à ongles trop éclatant, pour les femmes.

Pourtant, jusqu’à ce fatal entretien, ils ont su mettre toutes les chances de leur côté. Avec leur CV et leur lettre de motivation, ils ont réussi à faire mouche et à attirer l’attention d’un recruteur.

Ce qu’il faut donc que vous ayez présent à l’esprit, c’est que pendant tout votre entretien vous allez être scruté sous tous les angles. Et, notamment, les couleurs que vous allez porter vont agir comme autant de petits drapeaux.

Elles vont transmettre des informations à votre recruteur avec autant de précision que les drapeaux de signalisation du temps de la marine à voile.

 Quelles couleurs faut-il donc porter en entretien d’embauche ?

 Il ne s’agit évidemment pas de chercher à savoir si le recruteur que vous allez rencontrer préfère la couleur rose bonbon ou le bleu marine. Ni même de vous demander s’il y a une couleur spéciale recrutement.

Non.  Cela suppose que vous répondiez principalement à trois questions :

  1. Quel est le code couleur de l’entreprise où vous postulez  ?
  2. Quelle est la couleur habituellement portée par les professionnels occupant le type de poste que vous cherchez à intégrer ?
  3. Quelle est la couleur qui peut utilement vous démarquer des autres candidats ?

Autant de questions pour une seule équation.

Comment rechercher et trouver les codes couleur d’une entreprise dans le cadre d’un recrutement

Les entreprises ont un code couleur

C’est un fait. Toutes les entreprises ont un code couleur, autrement dit, une couleur qui porte leur image de marque. Elle est particulièrement visible sur leur logo qui en est, en quelque sorte, le symbole.

Le choix de sa couleur n’est pas le fruit du hasard. Il est censé traduire les valeurs que privilégie l’entreprise.

Afficher cette couleur lors d’un entretien de recrutement, c’est montrer qu’on y est sensible et qu’on est en phase avec celles-ci. Évidemment, cet affichage doit se faire de manière raisonnée et logique.

 

Code couleur et logo

Si vous vous présentez à un entretien de recrutement pour intégrer un poste dans la société Shell, il ne sera pas forcément bien vu que vous y arriviez tout en jaune et rouge.

Cependant, un rappel discret de ces deux couleurs par le biais d’accessoires comme une cravate, un sac à mains ou un article de papeterie fera bonne impression.

 

Code couleur et charte graphique

Le logo d’une entreprise est le moyen le plus rapide pour avoir une idée des valeurs d’une entreprise et en prendre connaissance. Mais, ce n’est qu’un condensé.

Consulter les documents qu’elle rend public est un moyen encore plus efficace. En effet, vous pourrez y déceler sa charte graphique.

Celle-ci dit tout ce que vous avez besoin de savoir sur la manière dont se voit l’entreprise. La place qu’elle réserve à chacun.

Les personnes âgées, les femmes, les jeunes, par exemple.  Et par conséquent, sur le choix des signaux que vous devez lui envoyer.

 

Un code couleur par entreprise

Si le jaune et le rouge sont des couleurs emblématiques de la marque Shell, elles ne le sont absolument pas de la marque Chanel. Là, on n’aime que le noir, le blanc, le beige et le doré.

Ce qui signifie que d’une entreprise à l’autre, il est conseillé de changer de tenue.

En résumé :

Afficher la couleur de l’entreprise, c’est montrer qu’on en a compris les valeurs et favoriser une relation empathique avec la personne qui recrute.

 

Comment se mettre dans la peau du poste à pourvoir et avoir la bonne couleur pour le recrutement

C’est le deuxième terme de l’équation que vous devez résoudre. Indépendamment, de l’entreprise et de ses valeurs, il y a des couleurs propres aux professions que l’on exerce ou aux emplois que l’on occupe.

Signification des couleurs lors d’un entretien d’embauche

Ce qui peut donner, par exemple, la liste ci-après :

  • Arts et spectacles

Mieux vaut éviter ce qui rappelle le vert, et privilégier le jaune.

 

  • Aide Familiale à Domicile

Le rose est bienvenu.

 

  • Comptabilité

Le gris s’impose.

 

  • Métiers de la mode

On y aime bien le violet.

 

  • Environnement

Forcément du vert.

Couleur du costume pour un entretien d’embauche

Cette liste n’est, bien sûr, qu’un exemple.

Pour avoir une idée précise du costume approprié au poste à pourvoir, il suffit de prendre le temps de feuilleter quelques instants les pages de la revue professionnelle correspondante.

Et de s’inspirer des tenues adoptées par les collègues en poste. Bien avant de penser salaire !

 

Cependant, faites attention à ne sélectionner que celles qui correspondent à des situations comparables à celle d’un entretien de recrutement. Par exemple, la tenue d’un conducteur de travaux sur un chantier n’est pas la même que celle qu’il porte lorsqu’il participe à des réunions au siège de son entreprise.

En résumé :

Porter le costume de l’emploi que l’on vise, c’est montrer à son recruteur qu’on s’est mis dans la peau du poste à pourvoir

Comment choisir une couleur pour se démarquer des autres candidats pendant le recrutement

Ce n’est pas le terme de l’équation le plus facile à résoudre. On comprend sans peine que si tous les candidats adoptent la même démarche, ils risquent fort, à la fin, de se ressembler étrangement.

C’est déjà le cas avec bon nombre de CV et de Lettres de motivation.

Au demeurant très bien faits. Mais, présentés de la même façon et avec les différents paragraphes parsemés, en général, d’un peu de bleu, censé favoriser la concorde, ils finissent par donner l’impression d’émaner d’un seul et même candidat.

Surtout quand il s’agit de jeunes diplômés.

Si on y ajoute, de surcroît, des tenues stéréotypées par profession, on n’aide guère le recruteur à trouver la perle rare. Ce qu’il recherche en priorité. Ne l’oublions pas.

Quelle place donner à votre couleur préférée en entretien ?

C’est à ce stade qu’il convient de réfléchir à la manière de faire ressortir en couleur ce qui fait son originalité en tant que candidat.

On ne parle pas ici d’orientation sexuelle ou de traits de personnalité, comme le fait d’être gay ou conservateur, par exemple, mais de ce petit « plus » professionnel que vous pouvez apporter dans le poste pour lequel vous postulez.

 

Intérêt d’un test couleur pour un entretien d’embauche

On a tous une ou plusieurs couleurs préférées. Il n’est pas inutile de passer un test couleur pour avoir une idée des interprétations auxquelles ces préférences peuvent donner lieu. Des sites gratuits comme testcouleur.com peuvent vous y aider.

En fonction du résultat, à vous de faire ressortir votre préférence par une touche particulière sur votre tenue. Une pochette, un foulard, un stylo, par exemple.

Veillez tout de même à ce que la signification de cette couleur ne soit pas en contradiction avec les valeurs de l’entreprise et le poste à pourvoir.

Et cela, à plus forte raison, si celle-ci figure parmi les couleurs que les recruteurs ont tendance, en général, à juger négativement, comme l’orange, l‘abricot, le vert, le jaune et le violet.

Du moins, si l’on en croit les sondages réalisés à ce sujet par des sites spécialisés comme jobsite CareerBuilder. Lesquels soulignent, en outre, qu’ils préfèrent le noir, le brun, le beige, le marron et, bien sûr, le bleu marine.

Comprendre la signification des couleurs

On ne saurait donc trop vous conseiller de vous reporter aux pages de ce site qui sont consacrées à la signification des couleurs.

Vous l’aurez compris, se présenter à un entretien de recrutement est un vrai travail. Il faut faire preuve d’intelligence et d’esprit.

C’est normal. Il n’a pas été facile à obtenir et prendre le risque de le rater, par ennui ou par peur, simplement parce qu’on a cru qu’il suffisait d’être là, comme à son habitude, est bien peu professionnel.

Dans le bêtisier des recruteurs, il y a cette histoire d’un candidat qui réussit à décrocher un entretien, fait des dizaines de kilomètres pour s’y rendre, et considère qu’il lui suffit d’apparaître tel qu’en lui-même, en toute indépendance, en jogging et en baskets, pour être embauché.

 

Que pensez-vous qui lui soit arrivé ?

Bien évidemment, le candidat, à peine entré, l’entretien a tourné court. Le recruteur n’ayant pas besoin d’autres informations pour savoir que le candidat ne ferait pas l’affaire.

En résumé :

Il faut savoir faire preuve d’originalité ou de créativité, mais à bon escient. Si on a un doute, mieux vaut s’abstenir plutôt que de prendre le risque d’une mauvaise interprétation.

 

Derniers conseils de présentation

Ils valent pour tous les entretiens et notamment :

Comment une femme doit-elle s’habiller pour un entretien d’embauche ?

Sans entrer dans les détails d’une tenue particulière, mieux vaut éviter, d’une manière générale :

  • D’avoir des accessoires trop voyants, comme, par exemple, certains bracelets ou boucles d’oreille. Ils vont donner une impression de superficialité.

 

  • D’embaumer le bureau du recruteur avec un parfum trop puissant. Il y a de fortes chances pour qu’il suscite de la répulsion.

 

  • D’avoir une tenue « sexy », jupe trop courte, large décolleté ou chemise au col déboutonné. Il est quasi certain que cela va créer une atmosphère de gêne et que le recruteur aura hâte d’y mettre rapidement fin.

 

attention aux couleurs et habits pour un entretien d'embauche
Attention aux couleurs et habits pour un entretien d’embauche

Derniers conseils sur la couleur d’une tenue en entretien d’embauche

Pour mieux optimiser les efforts faits pour avoir une tenue irréprochable, on peut ajouter, pour finir, ces deux derniers conseils :

  • Prendre le temps d’essayer la tenue avec laquelle on va se rendre à l’entretien plusieurs jours avant qu’il ait lieu. Cela permet de mieux s’y faire et de renforcer sa confiance en soi.  Surtout, si c’est une tenue dont la couleur n’est pas habituelle.

 

  • Tenir compte des saisons. Tons ou teintes clairs en période estivale, tons ou teintes sombres, en période hivernale. Des tons en contradiction avec la saison témoignent d’une faute de goût.

 

En résumé : de la couleur du vêtement en entretien d’embauche

Ce ne sont là que quelques aspects qui déterminent une apparence. Or si, comme le dit le dicton, « l’habit ne fait pas le moine« , il n’en demeure pas moins qu’il en donne une bonne idée et que le physique compte.

Qu’on l’accepte ou qu’on le désapprouve, c’est ainsi. Et dans cette idée, la couleur joue un rôle prédominant.

D’où l’intérêt, bien compris, d’en connaître les différentes significations. A plus forte raison, si on se sent désavantagé. De ce point de vue, un site web comme signification des couleurs est irremplaçable.

Mais, n’oubliez pas. Le choix d’une bonne couleur n’est pas tout.

Arriver, par exemple, les « mains dans les poches« . Et pire, en mâchant un chewing-gum.  Cela sera inévitablement interprété comme le signe d’une grande désinvolture. Et, quelle que soit la couleur,  aucune chance que cela passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − 4 =