Les couleurs invisibles

A quoi bon des couleurs si on ne peut pas les voir ! Cela, c’est la première réaction, légitime, du néophyte. Car, les couleurs invisibles, non seulement ça existe, mais c’est sacrément intéressant.

Pour bien le comprendre, il faut en revenir aux fondamentaux. Autrement dit, à la nature physique des couleurs. Une couleur, on le sait bien maintenant, c’est une onde.

Pas n’importe quelle onde, une onde qui circule en faisant des vagues dans les champs magnétiques et électriques. Et, comme n’importe quelle onde, une couleur a une longueur d’onde. Cette longueur, c’est celle qu’on mesure entre deux pics ou deux creux d’une vague.

Là, les choses sont simples. Les couleurs visibles ont une longueur d’onde comprise entre 400 nanomètres et 700 nanomètres. Les autres sont des couleurs invisibles.

 

Les deux sortes de couleurs invisibles

Elles sont faciles à identifier. Il y a les couleurs dont la longueur d’onde est inférieure à 400 nm et celles qui sont supérieures à 700 nm. Simple comme bonjour !

Les premières font partie de ce qu’on appelle les rayons ultraviolets, les secondes, de ce qu’on appelle les rayons infrarouges.

 

Les rayons ultraviolets

On ne les voit pas, mais on les sent. Ce sont les rayons responsables du bronzage, ou des brûlures, quand on s’expose au soleil. Mieux vaut donc s’en protéger quand on a la peau fragile.

Cela dit, on peut quand même voir ces rayons quand on utilise, par exemple, une lampe UV. Sans entrer dans les détails de son fonctionnement, il s’agit d’une lampe fluorescente spéciale dont les propriétés sont hyper intéressantes.

Car son rayonnement permet de voir ce qu’on ne peut pas voir à l’oeil nu. De ce fait, on l’utilise, entre autres, dans le cadre d’enquêtes policières et d’analyses d’oeuvres d’art ou de documents. Ou encore de diagnostic médical.

 

ultraviolets
ultraviolets

 

Par ailleurs, on utilise également ses propriétés pour désinfecter et stériliser un espace clos ou un milieu particulier. Une lampe UV avec une longueur d’onde de 222 nm serait, notamment, particulièrement efficace contre le SARS-CoV 2.

Reste une dernière utilisation très fréquente. C’est celle des solariums. Les rayons UV permettent de suppléer au manque de soleil et d’avoir un teint hâlé toute l’année. Mais pas seulement. Ils stimulent aussi la production de vitamine D dont on connait l’importance pour le système immunitaire.

Evidemment, comme pour l’exposition au soleil, l’exposition aux rayons UV d’un solarium nécessite beaucoup de prudence.

 

Les rayons infrarouges

Là, on est à l’opposé des ultraviolets au-delà du spectre visible. On n’est plus dans les ultra, mais dans les infra. Même chose que pour les UV, ce n’est pas parce qu’on ne les voit pas que les infra rouges n’ont pas d’effet.

Dans une pièce sans lumière, quand on perçoit une source de chaleur, ce sont aussi des infrarouges que l’on perçoit. Pourquoi ?

Parce que la chaleur est intimement liée au rayonnement infrarouge. Comme ce rayonnement est de plus ou moins grande intensité, on distingue des IR-A, des IR-B et des IR-C. Comme on a, d’ailleurs, des UV-A, des UV-B et des UV-C.

Cette particularité s’est naturellement traduite par de nombreuses applications pratiques. Parmi les plus connues, citons les plaques de cuisson en vitrocéramique, la vision nocturne, la photographie et le guidage de missiles sol-air ou air-air.

 

Lancement
Lancement missile

 

Mais, parmi les utilisations les moins connues, on peut citer également les lasers de découpe, les systèmes anti-intrusion ou encore les décapeurs thermiques.

Bref, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas les ondes électromagnétiques qui se situent en dehors du spectre visible qu’elles ne sont pas actives dans la partie du champs qui leur est propre. Et cela est une bonne façon de retenir que la couleur n’est jamais qu’une particularité de certaines de ces ondes. 

De ce fait, parler de couleurs invisibles est plus, de ce point de vue, une facilité de langage qu’une réalité physique.

 

Rayons X et micro-ondes

Ajoutons que ces ondes UV et IR, ultraviolets et infrarouges, sont suivies, au-delà ou en-deça de leurs longueurs d’onde respectives, par les rayons X, après les UV, et les micro-ondes, après les IR. Tout le monde en connait les principales utilisations.

 

Les couleurs invisibles réellement visibles

Quand on parle d’ondes, il est naturellement question d’émetteur et de récepteur. Et on comprend sans peine que si les caractéristiques de l’un et de l’autre varient, cela doit avoir un effet sur celles de l’onde transmise.

Le daltonisme

Si l’on s’intéresse plus particulièrement aux ondes du spectre visible et à la nature du récepteur, en l’occurrence l’oeil, on s’aperçoit que les ondes du spectre visible peuvent prendre des colorations extrêmement diverses. On pense, bien sûr, au daltonisme. Ce qui suggère, d’ailleurs, que même avec des cônes rétiniens en parfait état, la perception d’une couleur par un sujet est forcément unique.

 

daltonisme
Le daltonisme

 

Mais, il n’y a pas que le daltonisme qui peut bouleverser la perception des couleurs. Quand on s’intéresse à ce que peuvent voir des animaux comme les chiens ou les chats, mais aussi les personnes qualifiées de tétrachromates, on touche à autre chose. Car là, les couleurs que les uns et les autres voient leur sont bien réelles, mais sont carrément invisibles et hors de portée pour le commun des mortels.

 

Vision des chats et des chiens

On a longtemps pensé que les chats et les chiens ne voyaient aucune couleur et que leur vision ne se faisait qu’en noir et blanc. On sait maintenant qu’ils voient en couleur, mais de manière limitée. Principalement, en bleu et vert.

De sorte qu’ils ne voient, notamment, ni le rouge, ni le rose. Cela est dû au nombre limité de cônes de leur rétine.

LIVRE HOROWITZ DANS LA PEAU D'UN CHIEN
Dans la peau d’un chien

 

Cependant, cette dernière est très largement dotée en bâtonnets. Ce qui a pour effet, en particulier, de les rendre très sensibles à la luminosité et au mouvement. D’où, entre autres, une excellente vision nocturne.

Moins dépendants des couleurs et de la vision que les êtres humains, les chats et les chiens évoluent dans un monde autant olfactif et sonore que visuel.

Etat naturel qui a conduit, Alexandra Horowitz, une des meilleures observatrices de ce monde à dire :

Pour comprendre les chiens, il faut commencer par oublier ce que nous croyons savoir.

Sur les chiens, bien sûr, mais aussi, plus généralement, sur la nature dans son ensemble.

 

Les couleurs vues par les tétrachromates

Autre point de vue intéressant, celui des tétrachromates. Leur particularité, ce sont souvent des femmes, environ 12 % d’entre elles, est d’avoir quatre types de cône, au lieu des trois que chaque individu possède habituellement. Cette différence est le résultat d’une anomalie génétique liée au chromosome X.

Cela dit, la plupart du temps, les tétrachromates ne savent pas qu’ils le sont et agissent comme n’importe quel trichromate. Mais, il peut arriver qu’ils en prennent pleinement conscience, notamment s’ils ont pu bénéficier très tôt d’une éducation artistique.

Dans ce cas, leur vision du monde est extrêmement colorée et là où un individu normal ne voit qu’une couleur, ils voient, en ce qui les concerne, une multitude de nuances. L’artiste peintre Concetta Antico en fournit un bon exemple. Ainsi dit-elle :

Une feuille verte d’apparence ordinaire peut m’apparaître avec des nuances de rouge et une barquette de tomates est, à mes yeux, une palette multicolore de tons.

Rien d’étonnant à ce que, du fait de cette expérience, elle puisse également envisager la vie sous d’autres angles qu’on peut appeler angles paranormaux.

 

Les couleurs invisibles mentalement visibles

Reste, en effet, une dernière catégorie de couleurs invisibles. Celles qu’on ne voit, habituellement, que par les yeux de l’esprit et dont l’expérience vécue par Concetta Antico constitue une bonne introduction.

 

Des couleurs invisibles issues de la Tradition

En effet, outre ses talents d’artiste-peintre, Concetta Antico se présente aussi comme praticienne en parapsychologie. Ce faisant, elle se rattache au grand courant spiritualiste qui s’exprime, d’une manière ou d’une autre, dans beaucoup de traditions.

Des couleurs invisibles issues de la Tradition
Des couleurs invisibles issues de la Tradition

 

La plupart de ces traditions font référence à des couleurs qui ne peuvent se voir que par les yeux de l’esprit. D’après celles-ci, le corps humain serait ainsi entouré d’un halo de lumière qui rayonnerait autour de lui et serait la manifestation d’un ou plusieurs champs d’énergie.

Pour le dictionnaire Larousse ce halo est une aura qu’il définit comme :

Une bande de lumière entourant les êtres humains que pourraient voir les médiums et dont la couleur varierait selon l’état spirituel du sujet.

Suivant l’école de rattachement, ce halo ou cette aura proviendrait de corps subtils ou de corps éthériques. Issus, par exemple, de l’énergie Qi circulant dans l’univers du Qi Gong ou encore se concentrerait dans l’un ou l’autre des 7 chakras du kundalini yoga.

 

Des couleurs invisibles d’origine poétique ou métaphysique

Une autre façon de considérer les couleurs sous un angle plus spirituel que physique, c’est la façon poétique ou métaphysique. Autrement dit, dans ce cadre, les couleurs deviennent le véhicule d’impressions allégoriques ou symboliques.

Sylvie Germain, auteur du recueil de nouvelles intitulé les couleurs de l’invisible, en est une excellente illustration. Chacune de ses nouvelles a pour titre le nom d’une couleur. Et comme le dit un de ses lecteurs à leur propos :

Nous entrons dans un espace métaphysique où l’oeil s’ouvre pour voir autrement.

Et on n’est pas loin de ce que disait Guo Xi, peintre de la cour de l’empereur de Chine Shenzong au XIème siècle :

Un poème est une peinture invisible, une peinture est un poème visible.

PEINTURE GUO XI
Peinture Guo Xi

 

Ce qu’il faut retenir sur les couleurs invisibles

Les couleurs sont des ondes. Leur visibilité dépend de leur longueur d’onde et de la nature du récepteur. Les couleurs de l’arc-en-ciel ne sont visibles que parce qu’elles ont une longueur d’onde qui se situe entre 400 nm et 700 nm et que cette longueur d’onde est visible par le récepteur qu’est l’oeil humain.

En dehors de ces longueurs d’onde et de l’oeil humain, d’autres ondes, invisibles à l’oeil nu, peuvent être colorées avec des appareils appropriés. Notamment, les rayons ultraviolets et les rayons infrarouges. De plus, dans le spectre visible par l’oeil, les colorations varient selon les individus et peuvent même être très différentes selon la nature de l’oeil.

Ce qui peut donner lieu à interprétation.

LIVRE SYLVIE GERMAIN - COULEURS DE L'INVISIBLE
Sylvie Germain – COULEURS DE L’INVISIBLE

 

De ce fait, les couleurs sont source d’inspiration parapsychologique, métaphysique ou poétique. Laquelle induit une perception particulière. Ainsi pour Sylvie Germain, le blanc a une très forte connotation spectrale. Raison pour laquelle elle le définit comme étant :

La couleur des êtres que l’on ne voit plus, celle des naufragés de la vie.

 

 

  • Les couleurs de l'invisible
  • Lumières d'étoiles. Les couleurs de l'invisible
  • Sloggi Sloggi Zero One Tai, Culotte Femme, Beige (Cognac (Sh), M
    La nouvelle définition de Bodywear : sous-vêtement super doux pour femme, slip en Tai Fit avec velours doux à la taille et à l'encolure des jambes – donne à tout moment un confort irrésistible. Conseils d'entretien : cycle délicat.
  • Les Couleurs invisibles
  • LIUJZZJ 152 Pièces Taille de Bague Invisible Ajusteur de Taille de Bague Lâche pour Fixation d'Anneaux Larges au Total 4 Couleurs 2 Types d'Épaisseur
    【Grande quantité】: 8 feuilles d'ajusteurs de taille de bague et 152 pièces au total, 19 pièces de bandes adhésives par feuille. 【Divers choix de tailles】 : La plage de largeur des ajusteurs de taille de bague est de 3 mm à 8 mm, et la plus grande partie est d'environ 4,5 x 3,2 cm (1,8 x 1,3 pouces), répond aux besoins. 【4 choix de couleurs】 : 4 couleurs différentes dont le noir, le blanc, le gris clair et le beige. 【Occasions disponibles】: Outils utiles pour ajuster vos bagues lâches, vous faire sentir ferme et confortable, adapté à une largeur de bague supérieure à 3 mm. 【Excellents services】 : Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter. Nous vous répondrons dans les 24 heures.
  • 1800 Pièces Autocollant Double Paupiere,Ruban Invisible Double Paupière,Eyelid Lift Tape 3 Pièces Tiges de Fourche-Couleur de la Peau
    ◆Matériau de haute qualité:le ruban adhésif pour les paupières est fabriqué en adhésif imperméable à l'eau,à forte adhérence,le matériau doux n'irritera pas la peau et ne provoquera pas de réaction sensible ou d'égratignures. S'il fait chaud, ne vous inquiétez pas,la sueur trempera le ruban de la paupière. ◆Le forfait comprend:3rouleaux d'autocollant double paupière en fibre invisible,chaque rouleau contient 600 pièces (olive + ovale + forme de croissant) et 3 fourchettes auxiliaires,3 boîtes par taille de commande:taille de la boîte:55 mm;Taille de la forme du croissant :24x2,4 mm;Taille de la forme de l'olive:24x3 mm;Taille de la forme ovale:24x3,5 mm. ◆Facile à utiliser:avant d'utiliser les bandes pour les yeux, assurez-vous d'essuyer les paupières, afin de donner pleinement jouer à la viscosité de la bande de fibres et la conception du rouleau est plus pratique à utiliser,retirez simplement la bande et prenez-en une.Vous pouvez régler la position par les tiges de fourche et éviter le contact avec les mains. ◆Naturel & charmant:la couleur de la peau du ruban pour les yeux est plus utilisée sous le maquillage des yeux pour la modification des paupières. Aucune réflexion,rend vos yeux plus grands et plus énergiques,le maquillage est plus naturel.L'utilisation continue rend vos doubles paupières permanentes sans chirurgie. ◆Largement Utilisé:l'autocollant à double paupière n'est pas facile à tomber,n'affecte pas le maquillage peut améliorer vos yeux,particulièrement parfait pour les paupières à capuchon,tombantes,inégales ou mono-paupières.Convient pour le travail,les rendez-vous,le maquillage de mariée,la scène le maquillage et d'autres occasions attendent.