Couleur glauque signification

Aujourd’hui, la couleur glauque est difficile à cerner. La faute à l’évolution récente de sa signification. Il n’en a pas toujours été ainsi. D’un point de vue littéraire ou verbal, la couleur glauque a longtemps été conforme à son éponymie. Aujourd’hui, on peut presque parler d’une glauque attitude, voire de glauquitude. Laquelle, il faut bien le dire, n’est guère positive et n’a pas grand’chose à voir avec la signification première. Bref, d’où vient le mot glauque et comment s’utilise-t-il ?

 

Les origines éponymes du qualificatif glauque

Dans un premier temps, le mot glauque sert à qualifier une couleur qui rappelle celle d’une chose existante dans la nature, en l’occurrence, la mer, mais aussi un gastéropode marin. Ou encore, certaines plantes.

 

La couleur glauque, une couleur de la mer

Qu’est-ce que c’est qu’une mer glauque ? C’est une mer sous un ciel couvert, ni vraiment bleue, ni vraiment verte, mais un peu des deux. En général, c’est la couleur que prend la mer avant un orage.

La couleur glauque, une couleur de la mer
La couleur glauque, une couleur de la mer

La couleur glauque du dragon bleu

Le dragon bleu, c’est une espèce de gastéropode. On l’appelle aussi, hirondelle de la mer. Son nom savant est le glaucus atlanticus, autrement dit, le glaucus atlantique.  Et voilà, notre éponyme, en chair et en os !

La couleur glauque du dragon bleu
La couleur glauque du dragon bleu

En chair, peut-être, mais pas en os, car le dit glaucus est un mollusque, certes élégant, mais qui a la particularité de se laisser flotter sur les micro-organismes qui constituent le pleuston.

Le glaucus marin a de jolies couleurs qui vont du Blanc, au Bleu, en passant par le Gris perle. Mais, il ne faut pas s’y fier. C’est que la petite bête a un fort pouvoir urticant.

 

Les plantes glauques du jardin

Elles sont répertoriées depuis longtemps par le répertoire des couleurs des chrysanthémistes. On trouve dans cette catégorie les feuilles des œillets, des capucines, des eucalyptus et le revers de celles des artichauds.

Eucalyptus. Les plantes glauques du jardin
Eucalyptus. Les plantes glauques du jardin

On qualifie ces teintes, de teintes glaucescentes.

 

Définition de la couleur glauque

Autrement dit, qu’est-ce que la couleur glauque ? C’est une couleur bleu-vert, parfois verdâtre ou vert grisé. Plutôt terne et sans éclat.

 

Quel sens donné à la  couleur glauque ?

Du point de vue qui est celui de la couleur éponyme, les premiers sens que l’on peut donner à la couleur glauque sont ceux de ses attributs mythologiques. En effet, la couleur glauque est celle des yeux pers de la déesse grecque Athéna, mais aussi de la déesse romaine Minerve. 

La couleur glauque est celle des yeux pers de la déesse grecque Athéna
La couleur glauque est celle des yeux pers de la déesse grecque Athéna

 

C’est quoi des yeux pers ?

Le mot pers vient du mot latin persus. On traduit ce dernier par perse. A l’époque antique, « persus » désignait ce qui venait de Perse, et notamment tous les articles importés qui étaient « bleu-vert » ou « gris bleu ».

Les yeux pers de la déesse Athéna ou de la déesse Minerve sont donc « bleu-vert » ou « gris bleu ». En bref, ses yeux sont de la couleur du glaucus atlantique.

Et on sait combien la couleur des yeux est un élément important qui détermine, souvent inconsciemment, l’idée qu’on se fait de quelqu’un.

 

Attributs de la déesse Athéna

La déesse Athéna est la fille de Zeus et de la nymphe Métis. Comme Zeus n’apprécie pas cette filiation, il dévore Métis, mais trop tard pour y mettre fin.  Athéna naît donc toute armée et casquée de la tête de son père. Elle a, néanmoins, trois frères, Arès, Ergame et Nike.

Athéna est la déesse grecque, par excellence. Patronne d’Athènes qui lui dédie le Parthénon sur l’Acropole, divinité poliade, elle est vénérée, à l’époque antique, dans de multiples endroits.

D’une manière générale, la déesse Athéna, la déesse aux yeux glauques, est la grande protectrice des héros et de la civilisation. Elle assiste les achéens dans leur guerre contre les troyens et conseille Ulysse pendant toutes ses tribulations.

On l’associe à la chouette, à l’olivier, au serpent et au gorgoneion, car elle n’a peur de rien.

Gorgone associée à la déesse Athéna
Gorgone associée à la déesse Athéna

 

Attributs de la déesse Minerve

C’est simple, la déesse Minerve, c’est le nom donné par les romains à la déesse Athéna qu’ils reprennent, sous ce nouveau nom, dans leur panthéon. Elle a donc les mêmes attributs. Cela dit, ses fonctions sont plus larges. En effet, la déesse Minerve est toujours associée à Jupiter et à Junon. A eux trois, ils forment la triade capitoline.

Autrement dit, les capitoles des grandes villes romaines leur sont dédiés pour en assurer la protection. Et naturellement, celle de Rome. On en trouve encore quelques vestiges à Nîmes, Bath ou Chichester.

 

 

La Glauque Attitude

Définition récente

A partir de 1980, du souvenir des Dieux antiques, on passe à l’impression laissée par des lieux ou par des individus, sinistres, louches, malsains, etc. En tout cas, toujours désagréables. Aujourd’hui, c’est cette définition qui domine et qui entache la signification que l’on peut donner à la couleur glauque.

Et pourtant, jusqu’à cette date, le mot glauque était employé dans son acceptation traditionnelle, au pire, sans connotation négative autre qu’une synonymie avec les mots tels que « terne » ou les expressions telles que « sans éclat ».

Outre la description classique et « héroïque », par Chateaubriand, des yeux de son père, on trouve celle, plus négative, de Balzac dans un passage de « La recherche de l’absolu » :

Mme Claës avait alors envie de dire ;  » tue moi, fais de moi ce que tu voudras ». Insensiblement, les yeux de Balthazar perdirent leur feu vif et prirent cette teinte glauque qui attriste ceux des vieillards.

Cependant, depuis les années 80, on est passé à autre chose, et rapidement le mot glauque s’est imposé pour caractériser quelque chose de suspect et de peu recommandable. A tel point, que compte tenu de sa généralisation et de sa popularité, il correspond à ce qu’on peut appeler une glauque attitude.

C’est-à-dire, une façon de voir qui répartit les choses, les gens et les situations dans deux catégories : l’une qui réunit tout ce qui est glauque, dans son nouveau sens, et l’autre qui les exclut.

Du fait de ce nouvel emploi du mot glauque, il a été décliné dans de nombreuses expressions et autres mots affiliés.

 

Déclinaisons du mot glauque

La glauquitude

Commençons par la glauquitude. C’est d’abord une contraction de la glauque attitude. D’une manière générale, elle recouvre un ensemble de comportements et de conceptions qui peuvent être qualifiés de glauques, au sens, bien sûr, moderne du mot.

La glauquitude est donnée par le "reborn"
La glauquitude est donnée par le « reborn »

Un bel exemple de glauquitude est donnée par le « reborn ». C’est quoi le « reborn » ? C’est la trouvaille marketing de certains fabricants de jouets qui ont mis sur le marché des poupées hyper réalistes. Au point qu’on peut les confondre avec des nourrissons bien vivants. Evidemment, les dites « poupées » sont plus destinées aux mamans en mal d’enfant qu’aux petites filles voulant jouer « à la poupée ».

On est bien là en présence d’une glauquitude partagée à la fois par le fabricant de reborn et par ses clientes.

Vocabulaire de la glauquitude

Au-delà de la glauquitude, la popularité du mot glauque est telle que désormais il est employé dans de multiples circonstances. On a ainsi, par exemple, des mots ou des expressions tels que :

  • Lieu glauque : lieu suspect, étrange, verdâtre et sombre, à la manière de ceux qu’on trouve, par exemple, dans la série Netflix, « Strange things ».
  • Personne glauque : personne qui dissimule des choses et des choses pas terribles. A éviter de toute urgence.
  • Yeux glauques : yeux de zombie, vitreux, délavés, pas francs.
  • Se glauquer : créer une atmosphère ou un look glauque. Style Halloween, somme toute.
  • Glauquement : un adverbe pour signifier un parti pris glauque.
  • Glauquissime : super glauque, avec une pointe d’ironie.
  • Glauquerie : petite sauterie organisée sur le thème du « glauque ».

Le clip que Michael Jackson a réalisé à partir de son album « Thriller », qui date, justement, de 1982, en est un beau condensé. A noter que l’album Thriller est conservé à la bibliothèque du Congrès des Etats-Unis pour son « importance, culturelle, historique ou esthétique ».

La glauquitude dans les rêves

Naturellement, la popularité de la glauquitude a fini par devenir un élément du langage des rêves. Au même titre que « la chute », « la poursuite », « le retard », « la mort glauque » fait partie des cauchemars les plus récurrents.

Rappelons que rêver de mort est, en général, annonciateur d’une renaissance ou de l’ouverture d’un nouveau chapitre dans sa vie. Rêver d’une mort glauque pourrait indiquer que le changement annoncé va s’accompagner d’anxiété et d’une certaine ambigüité.

 

En résumé, signification de la couleur glauque

La couleur glauque est d’abord la couleur de la mer. Celle d’une mer sous un ciel couvert, d’un bleu tirant vers le vert ou le gris. Celle d’une mer avant l’orage.

Mais, c’est aussi la couleur des yeux pers de la déesse Athéna, sortie toute armée de la tête de Zeus, protectrice des cités et des arts. De ce fait, c’est la couleur de la sagesse, mais d’une sagesse toujours prête à se muer en Gorgone et à déclencher, s’il le faut, une tempête et à susciter des héros pour mettre fin au désordre.

Enfin, la couleur glauque est, naturellement, depuis les années 80, celle de la glauquitude. Elle est soit l’expression d’un réel mal être, soit une manière de jouer avec des peurs ancestrales. Ce que montre très bien le clip « Thriller » de Mickael Jackson.

Par conséquent, comme la plupart des couleurs, la couleur glauque a une signification ambivalente, à la fois positive et négative. Et on aurait tort de ne considérer que ce dernier aspect, celui que résume si bien Philippe Labro dans « Manuella » :

Le glauque, c’est la misère du cœur, la tristesse de ceux qui vivent sans amour.