L’ambre, une pierre organique fascinante

L'ambre, une pierre organique fascinante

L’ambre n’est pas une pierre minérale, mais elle est tout aussi fascinante que n’importe quelle autre pierre précieuse. C’est une pierre organique et son origine en fait quelque chose de  mystérieux.

Sans surprise, elle règne sur la famille des pierres jaunes. Elle fait penser à ce personnage du Seigneur des anneaux obsédé par ce qu’il appelle son « précieux ».

Le fait est que l’ambre jaune vient du fond des âges et suppose une profonde transformation d’une matière à l’origine vivante.

 

Les caractéristiques de l’ambre

Composition et nuances de l’ambre

L’ambre se présente sous deux aspects. C’est soit une résine  produite par des conifères et fossilisée depuis des millions d’années, on parle alors d’ambre jaune, soit c’est un excrément de cachalot, on parle alors d’ambre gris.

L’ambre jaune, une résine fossilisée

Elle provient des exsudations de résineux engloutis par la mer, recouverts par les sédiments, soumis avec le temps à de fortes pressions et transformés, avec le temps, en minéraux comme tous les fossiles. De fait, l’ambre jaune est, en quelque sorte, le résultat d’une très lente polymérisation.

L'ambre jaune, une résine fossilisée
L’ambre jaune, une résine fossilisée

C’est ce qui lui donne sa transparence de même que sa belle couleur jaune et miel.  Par ailleurs, en raison de ses origines végétales et de ses conditions de production, l’ambre jaune peut contenir de nombreux « témoignages », sous forme d’inclusions d’insectes ou de végétaux, des temps anciens.

On confond souvent l’ambre jaune avec le copal. Le copal est aussi une résine fossilisée. Mais, c’est une résine fossilisée qui n’est pas encore allée jusqu’au bout de sa transformation. Il lui manque quelque millions d’années pour ça. C’est pourquoi on dit du copal que c’est une ambre « jeune« . Résultat, le copal est plus clair que l’ambre et on peut le dissoudre dans de l’alcool.

 

L’ambre gris, un calcul biliaire

L’ambre gris vient de l’intestin des cachalots. De fait, c’est une sorte de calcul qui mélange sécrétions biliaires et aliments avalés par les cachalots. Pour ceux qui en ont eu entre les mains, l’ambre gris est une substance grasse, plutôt solide, inflammable même, et qui sent particulièrement fort. Pour commencer à l’apprécier, il faut que les nodules d’ambre gris aient passé un certain temps en mer.

Là, l’odeur devient supportable et ressemble à celle du tabac. Evidemment, l’ambre gris n’a aucune valeur en bijouterie. Par contre, il en a une très grande en parfumerie. Il sert souvent de base à la note de tête des parfums de la famille des parfums ambrés.

Cela dit, comme le cachalot est devenu une espèce protégée en 1985, il a bien fallu trouver des substituts à ce qu’on pouvait en retirer, dont l’ambre gris.  Et pour ça, les parfumeurs ont trouvé que la sauge sclarée pouvait parfaitement faire l’affaire. On se demande bien pourquoi on n’y avait pas pensé plutôt.

Les parfumeurs ont trouvé que la sauge sclarée pouvait être un des substituts de l'ambre gris
Les parfumeurs ont trouvé que la sauge sclarée pouvait être un des substituts de l’ambre gris

Il est vrai que l’ambre gris a quelque chose de plus sauvage qui sollicite davantage l’imagination. Et on sait combien l’imaginaire est important dans ce qui fait le succès d’un parfum. Comme pour toute pierre précieuse d’ailleurs !

 

Et l’ambre blanc ?

Une sécrétion biliaire d’un valeureux cachalot ou une résine fossilisée ? Eh bien, bingo, c’est une résine fossilisée ! Très bien, mais pourquoi blanche ? Parce qu’elle est très très vieille ! Au minimum, elle date de 40 millions d’années. L’exact opposé du copal.

La couleur blanche est due au fait que la résine était gelée au moment de sa fossilisation. Une histoire qui fait rêver ! Et comme on ne la trouve que là, on lui a donné le nom d’ambre de la baltique. Cela fait encore plus rêver !

 

Quelles sont les autres couleurs que peut prendre l’ambre ?

Après tout,  puisqu’on a de l’ambre jaune et de l’ambre blanc, pourquoi n’y aurait-il pas d’autres couleurs de résine fossilisée. Encore une fois, bingo ! On a de l’ambre noir cerise. Pas mal, non ?  Et c’est même assez courant. Si l’ambre jaune constitue 70 % des volumes traités, et l’ambre blanc, 1 à 2 %, l’ambre noir cerise constitue 15 % de ces mêmes volumes.

Reste trois autres couleurs encore possibles : celles de l’ambre rouge, de l’ambre vert et de l’ambre bleu. Ces couleurs sont aussi rares, voire même plus rare, que celle de l’ambre blanc. Le champion de la rareté étant l’ambre bleu.

 

Dureté et densité de l’ambre

Bon, évidemment, l’ambre, quelle que soit sa couleur, ce n’est pas du diamant. Quand on le chauffe, c’est tout juste s’il ne fond pas. En tout cas, il exhale une odeur de pins tout à fait agréable. Compte tenu des millions d’années qu’il a fallu pour en arriver là, ce n’est toutefois pas très recommandé.

 

Bref, l’ambre, jaune naturellement, a une densité qui va de 1,04 à 1,10 et une dureté qui va de 2 à 3 sur l’échelle de Mohs. A titre de comparaison, le diamant est à 10. On en est donc bien loin !

 

Les vertus de l’ambre

Les pierres fascinent toujours. Selon les circonstances, on y trouve toujours des signes mystérieux et évocateurs. C’est pourquoi il est souvent difficile de résister à l’attrait d’un caillou ramassé, on ne sait pourquoi, sur une plage.

Alors l’ambre et ses inclusions datant des débuts de la terre, c’est encore plus fascinant que les autres pierres, tant ces inclusions paraissent vivantes, comme un œil ouvert sur les origines du monde.

 

Attributs en lithothérapie de l’ambre, pierre organique

Vertus physiologiques de l’ambre, pierre organique

On peut dire que leur premier constat, c’est à Thalès qu’on le doit. Eh oui, le Thalès du fameux théorème. C’est vers 600 avant JC que ça se passe. Thalès voulant sans doute faire briller ses « elektron », c’est comme ça qu’on appelait l’ambre à son époque, se met à frotter furieusement l’un d’entre eux avec une peau de chat.

Et là, Tadam, l’elektron se met à attirer à lui toutes les poussières qui sont à sa portée. Pas trop le résultat que voulait obtenir Thalès. Il se consolera en disant :

Tout est plein de Dieu, l’ambre frotté a une âme puisqu’il possède une puissance attractive.

On aura reconnu ici, bien sûr, tout simplement une manifestation du  phénomène électrostatique. Il en découle un certain nombre de vertus physiologiques, dont celle, qui ne surprendra pas, de renforcer l’attraction des membres d’un couple l’un pour l’autre.

Moins directement lié, mais pourquoi pas, si on se fie à ce qu’on peut observer, l’ambre soulagerait des coliques, des poussées de dents chez les nourrissons et des rages de dents chez les adultes. Sous toute réserve, naturellement.

 

Et pour le moral ?

 

Vertus psychologiques de l’ambre, pierre organique

Ce qui est beau est toujours bon pour le moral. Ah oui, mais qu’est-ce que le beau diront certains. Tout est relatif. C’est une question de culture. Ce qui est beau pour les uns n’est pas beau pour les autres, et vice versa. Bof, pourquoi pas !

Toujours est-il que le beau, quel qu’il soit, apaise et le laid, d’où qu’il vienne, déprime ou irrite. C’est comme ça. Or l’ambre, on aime ou on n’aime pas, mais c’est naturellement beau. On ne sera donc pas étonné que pour les lithothérapeutes patentés :

L’ambre apporte le calme chez les personnes violentes et impulsives, l’optimisme chez les personnes dépitées.

On veut bien le croire. Quant à savoir si :

L’ambre va stimuler les deux hémisphères du cerveau et les pousser à travailler ensemble, ce qui rendra le mode de réflexion plus stable.

Comme « précisent » certains d’entre eux, c’est une autre histoire. Se contenter des effets du beau, ce n’est déjà pas si mal.

 

Vertus aromatiques de l’ambre gris

S’il y a toutefois une vertu dont on est sûr, c’est de la vertu aromatique de l’ambre. Pas de l’ambre fossilisée, mais de l’ambre gris, celui qui vient des profondeurs non du temps, mais du cachalot. On en a parlé un peu plus haut.

L'ambre gris, un excrément de cachalot
L’ambre gris, un excrément de cachalot

 

Symbolique de l’ambre

Vertus mises à part, quelle est la valeur symbolique de l’ambre ? Sans surprise, là encore, un peu comme pour la couleur tournesol :

Pierre d’été et de lumière, l’ambre symbolise le soleil, la pureté et l’immortalité. L’ambre est associé aux signes de la Vierge, aux Gémeaux et au Lion.

Côté pierre de naissance, l’ambre n’a pas de mois privilégié, il faut alors se rabattre sur les préconisations tirées de sa couleur. S’il s’agit d’un ambre jaune, celui-ci fait partie des pierres jaunes au même titre, par exemple, que la citrine.

Or celle-ci est indiscutablement la pierre de naissance des natifs du mois de novembre. L’ambre peut donc être considéré, précisons au passage que le genre de l’ambre, selon le Larousse, est le masculin, comme une pierre de naissance de substitution pour ces mêmes natifs.

 

Où peut-on trouver de l’ambre, pierre organique ?

Principaux gisements de la pierre organique en Europe

Partout où des forêts de résineux ont été englouties et recouvertes par des sédiments marins, il y a de cela des millions d’années, on peut trouver de l’ambre. C’est notamment le cas sur les rivages de la mer Baltique, pour les plus beaux spécimens. Là bas, c’est l’oblast de Kaliningrad, entre la Lituanie et la Pologne, qui en produit le plus. C’est cette raison qu’ on l’appelle le pays de l’ambre.

On en trouve aussi beaucoup en Ukraine. Mais on n’y est guère regardant sur les méthodes d’extraction, c’est le moins qu’on puisse dire. Reste d’autres lieux, comme ceux de Charente-Maritime en France, notamment, à Tonnay-Charente et à Archingeay, qualifiés de gisements d’ambre albien. Ces derniers ne sont qu’une faible partie d’une liste qui comprend au moins une vingtaine de zones de dépôts d’ambre identifiés en France.

 

Gisements d’ambre, pierre organique, hors de l’Europe

En dehors de l’Europe, on cite souvent la région du Chiapas au Mexique et la province du Myanmar en Birmanie comme principales zones d’extraction.  Citons également, pour l’ambre bleu, les gisements des Caraïbes.

L’ambre, pierre organique, combien ça coûte ?

L'ambre, pierre organique, combien ça coûte ?
L’ambre, pierre organique, combien ça coûte ?

L’ambre n’est pas très coûteux. Mais, dans ce domaine, tout est relatif. Des exemplaires d’ambre exceptionnels par leur taille, leurs inclusions et leur couleur seront toujours chers. Bien moins, cependant que des pierres précieuses en tant que telles. A cela s’ajoute, naturellement, leur mode de présentation et le travail que cela a demandé.

A titre d’indication, un site web spécialisé dans la vente d’ambre propose un collier d’Ambre pour bébé entre 10 et 30 € et un collier d’Ambre pour femme, entre 15 et 100 €.

 

En résumé

L’ambre est une pierre organique qui fait toujours de l’effet. Difficile de rester insensible aux millions d’années qu’elle représente. Certes, les autres pierres précieuses produisent un effet comparable.

Mais, ce qui fait la différence, c’est de pouvoir lire dans le grand livre de la vie, mieux que dans les minéraux, au travers de ses inclusions et des insectes qui y sont piégés depuis l’origine des temps,