Comment choisir la meilleure couleur pour mon web design ?

La couleur est un élément qui nous impacte profondément, physiquement et psychologiquement. Naturellement, elle constitue une partie importante de toute conception. Les couleurs bien utilisées peuvent améliorer et clarifier tandis que les couleurs mal utilisées peuvent obscurcir et dérouter. En ce qui concerne votre web design, vous devez offrir à vos clients une expérience formidable pour les rendre accros à votre marque.

Imaginez un instant. Vous lancez le site Web parfait pour votre entreprise. Tout est impeccable, la mise en page, les performances, la navigation et vous avez même un excellent SEO. Tout cela crée l’expérience pour vos utilisateurs, et on en redemande !

Et bien, tout cela ne sera possible que si vous choisissez le bon schéma de couleurs. En suivant les règles de la théorie de la conception des couleurs, vous enverrez des messages plus efficacement à vos lecteurs. On tente ?

 

Les termes importants de la théorie de conception des couleurs

Pour choisir les couleurs de votre design, il vous faut vous familiariser avec certains termes importants. Le contraste, la teinte, la valeur, la saturation et l’analogie sont les grands principes de la théorie de la conception des couleurs. De quoi s’agit-il précisément ?

  • Couleurs contrastées. Ce sont des couleurs différentes ou dissemblables qui, lorsque utilisées dans la conception des couleurs, aident à attirer l’attention.

 

  • Couleurs analogues. Ce sont des couleurs similaires. Elles sont particulièrement importantes dans les graphiques et la représentation des données.

 

  • Teintes. Le terme est utilisé pour désigner la position des couleurs sur la roue chromatique. Par exemple, le bleu clair, le bleu foncé ou le bleu pâle appartiennent à la même teinte, qui est le bleu.

 

  • Valeur. La valeur est la luminosité ou l’obscurité perçue de la couleur.

 

  • Chroma. C’est le terme qui décrit la « colorité d’une couleur ». Un chroma élevé évoque des couleurs plus lumineuses, plus vives ou plus saturées. Une faible saturation, en revanche, implique des tons atténués.

"Manier les couleurs et les lignes, n'est-ce pas une vraie diplomatie car la vraie difficulté c'est justement d'accorder tout cela." Raoul Dufy

 

 

Pourquoi est-ce important de choisir les bonnes couleurs pour son web design ?

A la question : le choix des couleurs est-il vraiment si important pour un site Web ? La réponse est un oui, retentissant ! Il sera question de votre identité propre, et de l’expérience que vous proposerez à vos utilisateurs.

Pour la lisibilité

La lisibilité est optimisée avec un niveau approprié de contraste de couleur entre le texte et l’arrière-plan. Trop peu de contraste rend le texte difficile à lire. Trop de contraste sera inconfortable pour les yeux.

On pense bien sûr au traditionnel texte noir sur fond blanc et pourtant, si vous regardez attentivement, vous remarquerez que de nombreux sites Web utilisent en fait du texte gris foncé sur un fond blanc ou blanc cassé. Cela afin de maximiser la lisibilité tout en minimisant la fatigue oculaire. Avouez, vous ne l’aviez jamais remarqué !

‍‍

Pour l’attrait visuel

Lorsque nous parlons d’attrait visuel dans la conception Web, l’accent est mis sur la création de palettes de couleurs harmonieuses et agréables pour les yeux. Choisir des couleurs qui ont un large attrait visuel nécessite une compréhension de la théorie des couleurs. Reconnaître et savoir comment créer ces schémas de couleurs rendra l’élaboration de votre web design plus facile et plus efficace.

Se distinguer par les couleurs.

‍‍

Pour la reconnaissance de la marque

Du rouge et du blanc pour Coca-Cola. Du bleu et du jaune pour Ikea. De nombreuses marques reposent sur l’utilisation d’une couleur ou deux, fortement présentes sur leur site Web, leurs supports marketing et leurs différents actifs. La cohérence sera essentielle pour créer la reconnaissance de la marque grâce à la couleur.

‍‍

Utiliser la théorie des couleurs pour choisir les couleurs
La théorie des couleurs est un cadre pratique pour déterminer quelles couleurs fonctionnent bien ensemble. Les principes de la théorie des couleurs tournent autour de la roue chromatique, qui représente visuellement les relations entre les différentes couleurs. La roue chromatique contient les couleurs primaires, secondaires et tertiaires. Il peut également être divisé en couleurs chaudes et froides. Se familiariser avec la roue chromatique est la première étape pour apprendre à choisir des couleurs harmonieuses.

Comprendre le schéma des couleurs

Les combinaisons de couleurs se déclinent en trois types principaux qu’il vous faudra connaître pour peaufiner votre web design. Est-ce que vous opterez plutôt pour un modèle :

  • Monochromatique ? Les schémas de couleurs monochromatiques ne se basent que sur une seule teinte. Vous choisirez votre teinte principale, le bleu par exemple, et utiliserez des nuances et des tons pour créer une palette harmonieuse. Les couleurs monochromatiques cochent la case de l’attrait visuel, mais attention à créer suffisamment de contraste pour garantir la lisibilité !
  • Complémentaire ? Ils consistent en des couleurs opposées sur la roue chromatique. Le rouge et le vert par exemple. Le bleu et l’orange. Les couleurs complémentaires ont tendance à bien contraster et sont donc un choix populaire pour la conception de sites web. Gare toutefois aux contrastes trop saisissants, qui pourraient gêner l’esthétique ou l’harmonie de l’ensemble.
  • Analogue ? Les schémas de couleurs analogues sont constitués de couleurs qui se trouvent les unes à côté des autres sur la roue chromatique. Ils sont visuellement attrayants par nature mais, comme avec les schémas monochromatiques, vous veillerez à créer suffisamment de contraste pour la lisibilité. On misera ici sur les couleurs neutres comme le noir ou le blanc afin d’améliorer la lisibilité.

Dès lors, créer des palettes de couleurs harmonieuses devient plus intuitif. Mais alors, quel schéma conviendra le mieux à un projet donné ? Et comment décider des teintes à utiliser ? C’est ici que la psychologie des couleurs entre en jeu.

Utiliser la psychologie pour choisir ses couleurs

Alors que la théorie des couleurs est centrée sur la création de schémas de couleurs harmonieux, la psychologie des couleurs s’intéresse aux sentiments et aux émotions que les différentes couleurs peuvent évoquer. Dans un contexte commercial, elles jouent un rôle essentiel dans l’image de marque, le marketing et les ventes. En fait, les émotions sont au cœur du processus décisionnel d’un consommateur.

Et les couleurs, à la fois consciemment et inconsciemment, suscitent certains sentiments.

  • Rouge. Passion, pouvoir, amour, danger, excitation.
  • Bleu. Calme, confiance, compétence, paix, logique, fiabilité.
  • Vert. Santé, nature, abondance, prospérité.
  • Jaune. Bonheur, optimisme, créativité, convivialité.
  • Orange. Fun, liberté, chaleur, confort, enjouement.
  • Violet. Luxe, mystère, sophistication, fidélité, créativité.
  • Rose. Douceur, gentillesse, sincérité, romantisme.
  • Marron. Nature, sécurité, protection, soutien.
  • Noir. Élégance, puissance, contrôle, sophistication, dépression.
  • Blanc. Pureté, paix, clarté, propreté.

N’est-ce pas étonnant ? Certaines significations de couleurs semblent contradictoires. Le rouge dénote un danger, mais il peut aussi transmettre l’amour et la passion. Le noir peut évoquer le pouvoir dans certains cas, et la dépression dans d’autres. La clé, ici, c’est le contexte. Les autres éléments de la page, tels que la typographie et les images fonctionnent tous en symbiose pour transmettre une certaine apparence.

Jouer la carte du classique ou se distinguer ?

Dans le bon contexte, une palette de couleurs inattendue pourrait fonctionner favorablement pour une marque. Une marque de produits de santé avec une palette de couleurs rouge se démarquerait certainement de ses concurrents verts. L’astuce, c’est de se distinguer de la bonne manière. Une compétence qui prend du temps !

 

Comment créer une palette de couleurs pour un site Web ?

Bien ! Voici le moment de mettre en pratique ces connaissances nouvellement acquises afin de créer les palettes de couleurs stratégiques pour votre activité web. L’esthétique est certainement importante dans le monde du web design. Mais une jolie palette sans intention ni stratégie n’apportera hélas aucun résultat.

  • Choisissez une couleur primaire. Elle sera la vedette du spectacle. On estime que la couleur primaire occupe environ 60% de la couleur sur un site Web. Considérez deux choses au moment de faire votre choix : la psychologie des couleurs et le contexte. Référez-vous aux significations des couleurs énumérées ci-dessus pour déterminer quelle couleur transmettra le mieux les émotions que les utilisateurs devraient ressentir en atterrissant sur le site web.
  • Choisissez les couleurs secondaires. Une fois la couleur primaire choisie, sélectionnez une ou plusieurs couleurs secondaires. Elles occuperont environ 30 % de votre design. Alors, plutôt palette monochromatique, complémentaire ou analogue ? Utilisez un outil de roue chromatique interactif comme celui de Canva ou d’Adobe pour jouer avec différents schémas de couleurs !
  • Choisissez une couleur d’accent. Cette couleur sera utilisée avec parcimonie, et occupera environ 10% du web design. La couleur d’accent contrastera généralement avec la couleur primaire. Cela lui permet de se démarquer et d’attirer l’attention sur des éléments importants de la page. On envisagera généralement des couleurs vives ici, comme le bleu sarcelle ou le orange. Notez toutefois que le noir et le blanc peuvent être utilisés efficacement comme couleurs d’accent, en particulier sur des sites web plus colorés.

Quelques conseils pour choisir les couleurs de mon web design

Modulez, alternez, osez les schémas de couleurs complémentaires dans votre conception Web ! Faites attention aux valeurs de teinte et de saturation des couleurs choisies, et assortissez le tout jusqu’à obtenir un design final satisfaisant. Il peut également être utile de choisir des palettes de couleurs ayant déjà été utilisées ailleurs. De nombreux livres d’art graphique regorgent d’idées à intégrer à votre projet.

De manière générale, les couleurs chaudes comme les rouges, les jaunes et les oranges contribuent à rendre le design plus stimulant et plus positif. Certains pourraient toutefois les considérer comme trop directes et impétueuses. Le gris, le noir, le marron et le blanc de leur côté sont considérés comme assez élégants. Mais ils peuvent également rendre le design un peu froid, ou trop neutre. Les tons pastel, ainsi que les verts et les bleus, aideront en revanche à inspirer confiance.
Finalement, aucune couleur n’est vraiment bonne ou mauvaise pour un design particulier. Gardez à l’esprit le message que votre conception est censée véhiculer. Ce sont les caractéristiques uniques de la conception qui détermineront ses couleurs. Cela étant dit, n’ayez pas peur d’expérimenter jusqu’à ce que vous trouviez la meilleure solution pour votre projet.

Enfin, restez simple avant tout. Une palette de couleurs chargée déroute souvent l’œil. La simplicité aide au contraire à unifier le contenu. N’en oubliez pas le contraste,  et réfléchissez soigneusement à ce à quoi vous souhaitez que votre marque soit associée.  Votre image promet de vous suivre, durant des années !

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

seize + 14 =